Retour

Mathilde Lienard-Demailly

Directeur administratif et financier
Roumanie

Avec 5 postes dans 3 pays différents en 6 ans, Mathilde Lienard-Demailly a connu un parcours varié au sein du groupe RCI Bank and Services. A 31 ans, elle est aujourd’hui Directeur administratif et financier de notre filiale en Roumanie, elle revient sur son expérience.

  • Pouvez-vous nous raconter votre parcours au sein de RCI Bank and Services ?

En 2013, j’ai rejoint RCI Bank au Royaume-Uni dans le cadre d’un VIE. Intégrée à l’équipe du contrôle de gestion, je participais aux clôtures mensuelles et aux exercices budgétaires mais également à des projets plus transverses comme l’internalisation du processus de titrisation avec les équipes SI ou le lancement de l’activité Banque Epargne : RCI Bank UK. Ensuite, j’ai rejoint le siège du groupe RCI Bank and Services et l’équipe synthèse et reporting, avant de devenir chef de projet pour la direction du contrôle de la performance. Ce poste m’a donné l’occasion de mettre en place des solutions de Business Intelligence, à destination des filiales et du siège. Puis, j’ai eu l’opportunité de tenir le rôle de secrétaire exécutif auprès du directeur général du groupe pendant deux ans. Ainsi, j’ai pu acquérir une vision d’ensemble de la gestion de l’activité, en collaborant au quotidien avec les différentes fonctions de RCI Bank and Services et du Groupe Renault mais aussi en étant associée à la construction d’un plan stratégique.    

  • Aujourd’hui, vous être Directeur administratif et financier de la filiale roumaine. Pourquoi choisir ce poste après une expérience au sein du siège, au cœur de la réflexion stratégique ?

Après 4 ans au siège, je souhaitais retourner vers l’opérationnel. Et la filiale roumaine, très liée à la marque DACIA (la première entreprise du pays) concentre de beaux challenges malgré sa taille moyenne : avec une offre de produits et de services variée, elle comprend trois entités, opère avec deux monnaies fonctionnelles et s’appuie sur un refinancement mixte. La fonction finance doit soutenir la bonne dynamique commerciale de la filiale, tout en veillant à ce que les objectifs financiers soient remplis. Il s’agit de ma première expérience de management, avec une équipe de 9 personnes, que j’encourage à remettre en question les processus actuels, à questionner les usages pour optimiser nos tâches et apporter toujours plus de valeur ajoutée aux fonctions business. L’avantage d’être dans une petite filiale mais complexe, c’est qu’en un an, j’ai beaucoup appris et gagné en technicité, au-delà du management. A cette échelle, nous voyons aussi très vite les résultats des actions mises en œuvre : les décisions se prennent plus vite parce que nous disposons d’une organisation plus agile.

Chez RCI Bank and Services, les expériences en VIE sont valorisées et il existe une vraie culture de la mobilité.

  • Quel regard portez-vous sur votre expérience chez RCI Bank and Services jusqu’ici?

J’ai eu beaucoup de chance,  car j’ai pu trouver en mes managers des mentors, qui m’ont fait confiance, soutenue et stimulée. Chez RCI Bank and Services, les expériences en VIE sont valorisées et il existe une vraie culture de la mobilité. Les collaborateurs peuvent saisir des opportunités et construire un parcours de carrière sur la durée. La force de notre groupe, c’est aussi son organisation à taille humaine, plus agile et qui facilite l’échange entre les différents départements. J’encourage mes collaborateurs à s’appuyer sur cette transversalité pour mieux servir nos clients internes comme externes.