Retour

Résultats semestriels 2019 : RCI Bank and Services maintient une performance commerciale et financière élevée dans un marché automobile en forte baisse

Dans un environnement automobile en repli, RCI Bank and Services stabilise son volume de contrats de financements, atteint un taux d’intervention[1] historique et poursuit le développement de son activité de services. RCI Bank and Services maintient une performance financière à un niveau record au premier semestre 2019.

  • 918 504 nouveaux dossiers de financements, pour un montant de nouveaux financements de 10,9 milliards d’euros
  • Taux d’intervention financement à 43,0 % des immatriculations à fin juin 2019, en hausse de 1,2 point
  • 2,5 millions de contrats de services, en hausse de 5,0 % comparé au premier semestre 2018
  • Actifs productifs moyens de 46,7 milliards d’euros, en hausse de 6,9 % par rapport à fin juin 2018
  • Produit net bancaire de 1 008 millions d’euros, en hausse de 2,4 % par rapport à fin juin 2018
  • Ratio de frais de fonctionnement sur APM[2] stable à 1,36 %
  • Coût du risque à 0,40 % des APM, stable par rapport au premier semestre 2018
  • Résultat avant impôts du groupe de 607 millions d’euros[3]

« RCI Bank and Services a maintenu une performance élevée au premier semestre 2019, malgré un recul du marché automobile mondial. Les résultats commerciaux et financiers démontrent la capacité de l’entreprise à s’adapter rapidement à son environnement. Avec un résultat net consolidé[4] de 414 millions d’euros, RCI Bank and Services confirme un haut niveau de contribution aux résultats du Groupe Renault », déclare Clotilde Delbos, Président de RCI Bank and Services.

« Grâce à sa bonne intégration dans les politiques commerciales des marques de l’Alliance, RCI Bank and Services a atteint un taux d’intervention record de 43,0 % au premier semestre 2019. Avec plus d’ 1,4 service vendu par immatriculation, l’entreprise confirme aussi la stratégie de diversification de ses activités. Cette performance résulte de l’engagement de tous les collaborateurs », explique Bruno Kintzinger, Directeur général de RCI Bank and Services.

 

PROGRESSION DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE DANS UN MARCHÉ AUTOMOBILE MONDIAL EN RECUL

Dans un marché automobile en recul de 6,2 % sur le périmètre d’implantation des filiales de RCI Bank and Services[5], les volumes des marques de l’Alliance s’établissent à près d’1,8 million au 1er semestre 2019. Dans ce contexte, RCI Bank and Services a su capitaliser sur sa bonne intégration dans les politiques commerciales de chacune des marques de l’Alliance. À fin juin 2019, le taux d’intervention du groupe atteint un nouveau record et s’établit à 43,0 %, en progression de 1,2 point par rapport au 1er semestre 2018.

Le volume de nouveaux contrats de financements sur véhicules neufs s’établit à 733 152 à fin juin 2019. L’activité de financement des véhicules d’occasion se maintient au niveau élevé du premier semestre 2018 avec 185 352 dossiers à fin juin 2019. Ainsi, le volume total des nouveaux dossiers de financements s’élève à 918 504 contrats au premier semestre 2019, pour un montant total de nouveaux financements de 10,9 milliards d’euros, stable par rapport au premier semestre 2018 (11,1 milliards d’euros).

Pilier de la stratégie du groupe, l’activité services s’intensifie avec une hausse des volumes de 5,0 % par rapport à l’année précédente. Le nombre de services vendus pour le premier semestre représente 2,5 millions de contrats d’assurances et de services.

RCI BANK AND SERVICES MAINTIENT UNE PERFORMANCE FINANCIÈRE ÉLEVÉE

Les actifs productifs moyens de RCI Bank and Services progressent de 6,9 % par rapport au premier semestre 2018 pour atteindre 46,7 milliards d’euros.

Le produit net bancaire s’établit à 1 008 millions d’euros, en hausse de 2,4 % par rapport au premier semestre de 2018. Cette croissance s’explique à la fois par la hausse des activités de financement (progression des actifs productifs moyens de + 6,9 %) et par la progression des activités de services (+ 10,6 % comparé au premier semestre 2018).

Le coût du risque total demeure maitrisé à 0,40 % des APM contre 0,37 % au premier semestre 2018, confirmant la solidité des processus d’acceptation et de recouvrement. Les frais de fonctionnement s’élèvent à 314 millions d’euros et représentent 1,36 % des actifs productifs moyens, enregistrant une amélioration de 1 point de base par rapport à fin juin 2018. Avec un coefficient d’exploitation à 31,2 %, RCI Bank and Services témoigne de sa capacité à encadrer ses frais de fonctionnement tout en accompagnant les projets stratégiques et la croissance de son activité.

Le résultat avant impôts s’établit à 607 millions d’euros contre 617 millions d’euros l’an passé, impacté par un effet devises négatif de 16,3 millions d’euros lié à la dévaluation du Peso argentin et du Real brésilien et des dépréciations liées aux activités des services de mobilité pour 21 millions d’euros.

RCI BANK AND SERVICES POURSUIT LA DIVERSIFICATION DE SA POLITIQUE DE REFINANCEMENT

Sur le premier semestre 2019, RCI Bank and Services a émis l’équivalent de 2,3 milliards d’euros sous format obligataire public. Le groupe a lancé successivement une émission à taux fixe de 750 millions d’euros sur cinq ans et demi et une émission double tranche pour 1,4 milliard d’euros[6]. En parallèle, l’entreprise a émis 170 millions de francs suisses à taux fixe sur cinq ans, cette opération permettant à la fois de diversifier la base d’investisseurs et de financer les actifs libellés dans cette devise.

Sur le segment du refinancement sécurisé, RCI Bank and Services a placé une titrisation publique adossée à des prêts automobiles en Allemagne pour 975,7 millions d’euros[7].

En complément, les entités du groupe au Brésil, en Corée du Sud, au Maroc, en Argentine et en Colombie ont également réalisé des émissions de dette sur leurs marchés domestiques.

L’activité épargne, déjà présente en France, en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni, a été étendue au Brésil en mars 2019. Au Royaume-Uni, RCI Bank and Services a obtenu une licence bancaire locale et transféré les dépôts collectés par sa succursale à cette nouvelle entité en mars 2019. RCI Bank and Services pourra ainsi continuer à exercer son activité de collecte d’épargne, en cas de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Les dépôts clientèle progressent ainsi de 0,8 milliard d’euros depuis décembre 2018 et atteignent 16,7 milliards d’euros au 30 juin 2019, représentant 34 % des actifs nets à fin juin, ce qui correspond à l’objectif de l’entreprise de disposer de dépôts clientèle représentant environ un tiers des financements accordés à ses clients.

 

 

Contacts presse

Amandine Monteil

+ 33(0) 6 87 71 80 63

amandine.monteil@rcibanque.com

Agence CLE

+ 33 (0)1 84 16 06 22

rcibspress@agencecle.fr