Retour
 

Auto partage, covoiturage, service de VTC… : parlez-vous nouveaux services de mobilité?

Le saviez-vous ? Aujourd’hui, 80% des déplacements en voiture sont effectués pendant les heures de pointe. 70% de ces trajets quotidiens sont réalisés par une personne seule dans son véhicule[1]. L’urbanisation va quant à elle continuer à augmenter : d’ici 2030, 70% de la population mondiale vivra en ville. Auto partage, covoiturage, services de VTC, face à cette congestion des métropoles de nouvelles solutions de mobilité se développent.  Zoom sur le marché des nouvelles mobilités qui devrait atteindre 10 milliards d’euros d'ici 2020[2].

 

Le covoiturage qu’est-ce que c’est ?

Ici le propriétaire d’un véhicule propose le partage de son trajet à d’autres individus que ce soit de manière occasionnelle ou régulière pour un déplacement personnel ou dans le cadre de son travail. Ses avantages ? La réduction du nombre de véhicules sur les routes, et de fait, la diminution des gaz à effet de serre. Il présente aussi un avantage économique pour les « covoitureurs » puisqu’il permet de partager les frais. Le leader mondial du secteur est Bla Bla Car, avec 40 millions de membres dans 22 pays. D’ici 2025, le marché du covoiturage devrait augmenter de 22% au niveau mondial[3].

 

Vous avez dit auto partage ?

L’auto partage repose sur une (ou « la ») notion de « libre-service » : les utilisateurs louent un véhicule sur une courte période pour effectuer un ou des déplacements dans un cadre personnel ou professionnel. En effet, les entreprises sont de plus en plus à la recherche de ce type de service de mobilité qui leur permet d’optimiser leur parc automobile mais aussi de réduire les coûts de gestion de leurs flottes. Pour répondre à cette attente forte de ses clients B2B, RCI Bank and Services a créé la startup RCI Mobility en 2015. Elle propose sa solution d’auto partage Glide aux entreprises afin de faciliter les déplacements de leurs salariés, également commercialisée par Renault sous le label Renault Mobility.

Le marché de l’auto partage devrait connaitre une hausse de près de 20% d’ici 2025.

 

Et les VTC ? (Voiture de Tourisme avec Chauffeur)

Déjà en plein boom, le marché des VTC devrait encore connaitre une hausse de 55% d’ici 2025[1]. Ici, l’utilisateur opte pour un service de mobilité « à la demande » qui lui permet d’aller d’un point A à un point B. Lors de sa réservation, le client choisit depuis son smartphone l’heure, le lieu et le modèle de voiture qui lui convient le mieux. Le paiement est quant à lui effectué automatiquement en ligne.  Une instantanéité et une facilité d’utilisation qui conquiert aussi de plus en plus d’entreprises souhaitant optimiser les déplacements de leurs collaborateurs. Ainsi, RCI Bank and Services a investi dans Karhoo en 2016 : son application regroupe des sociétés de taxis et de VTC sur une même plateforme de réservation intégrée. Grâce à elle, les salariés d’entreprises peuvent, partout dans le monde et en temps réel, réserver, suivre et payer leurs courses. Ils bénéficient aussi d’un vaste choix de flottes de véhicules et de services.

 

Face aux enjeux écologiques des prochaines années, certaines sociétés de VTC ont choisi de développer des services de mobilité responsable. C’est le cas de la Marcel, une plateforme de réservation de VTC en Ile-de-France qui a déjà séduit 100 000 clients. La startup, dont RCI Bank and Services a fait l’acquisition en 2017, est la première société de VTC à avoir lancé une gamme 100% électrique : e·co. 500 véhicules seront à disposition des parisiens d’ici le printemps 2019, apportant ainsi une solution concrète aux défis de la mobilité urbaine.