Retour
 

Le mot de Jean-Marc Saugier

Au cours de l’année 2019, les grandes banques centrales ont annoncé des mesures de politique monétaire plus accommodantes que ce qu’anticipaient les marchés en début d’année.

Aux États-Unis, la Federal Reserve a baissé à trois reprises ses taux directeurs portant ainsi la cible des Feds Funds entre 1,50 % et 1,75 %.

La Banque Centrale Européenne qui avait arrêté en 2018 son programme d’achat d’actifs a repris celui-ci avec un rythme mensuel de 20 milliards d’euros et annoncé un nouveau dispositif de refinancement à long terme (TLTRO III [1]). Elle a également baissé de 0,10 % le taux de sa facilité de dépôt qui s’établit désormais à - 0,50 %, tout en introduisant un mécanisme de rémunération des excédents de réserves obligatoires à deux vitesses visant à réduire le montant des dépôts du système bancaire supportant des taux négatifs.

La Banque d’Angleterre a laissé son taux de base inchangé sur la période à 0,75 %.

Le changement de ton des banques centrales sur les politiques monétaires a modifié la perception du risque des investisseurs et soutenu la hausse des marchés actions [2] et le resserrement des spreads de crédit [3].

Les taux en Euro ont connu une baisse continue jusque début septembre avant de retracer une partie de cette baisse sur la fin de l’année. Après un plus bas historique en septembre à – 0,54 %, le swap 5 ans terminait l’année à - 0,10 %, en baisse de 30 bp par rapport à décembre 2018.

RCI Banque a émis l’équivalent de 2,9 Md€ sur le marché obligataire public en format senior. Le groupe a lancé successivement une émission à taux fixe de 750 M€ sur cinq ans et demi, une émission double tranche pour 1,4 Md€ (quatre ans taux fixe 750 M€, sept ans taux fixe 650 M€) et une émission à taux fixe de 600 M€ sur trois ans et demi. En parallèle, l’entreprise a émis 200 MCHF à taux fixe sur cinq ans, cette opération permettant à la fois de diversifier la base d’investisseurs et de financer les actifs libellés dans cette devise.

Par ailleurs, RCI Banque a réalisé une émission de dette subordonnée Tier 2 pour un montant de 850 M€. Cette émission de maturité contractuelle 10 ans peut être remboursée au bout de 5 ans et viendra renforcer le ratio de solvabilité.

Sur le segment du refinancement sécurisé, RCI Banque a placé une titrisation publique adossée à des prêts automobiles en Allemagne pour 975,7 M€ répartis entre 950 M€ de titres seniors et de 25,7 M€ de titres subordonnés.

Cette alternance de maturités, et de formats d’émission, s’inscrit dans la stratégie de diversification des sources de financement poursuivie depuis plusieurs années par le groupe et permet de toucher le plus grand nombre d’investisseurs.

En complément, les entités du groupe au Brésil, en Corée du Sud, au Maroc, en Argentine et en Colombie ont également emprunté sur leurs marchés de capitaux domestiques.

La diversification des sources de financement et la politique financière prudente menée par le groupe depuis plusieurs années permettent de sécuriser l’accès de l’entreprise à la liquidité et renforcent ainsi la solidité du bilan.

 

RCI Bank and Services dispose de sources de financement diversifiées lui permettant de financer sa croissance.